21/01/2009

Grive

 

Hier, sur l'heure de midi, nous avons sursauté en entendant un impact sur la vitre de la salle à manger. Un oiseau, trompé par le soleil, l'a percutée et se retrouve un peu groggy sur le sol du balcon.

 

Je l'ai récupéré et un peu réchauffé et calmé entre mes mains avant de le déposer sur un morceau de tissu, à l'abri du vent. Il a finalement bien récupéré et s'est envolé après une dizaine de minutes.

 

Cela m'a laissé un peu de temps pour quelques photos.

IMG_9988-bis-cadre1

 

IMG_9989-bis-cadre1

 

Au niveau de l'identification, il s'agit d'une grive reconnaissable à son poitrail tacheté.

 

Mais laquelle, car dans les jardins on peut rencontrer:

  • la grive musicienne (Turdus philomelos)

  • la grive draine (Turdus viscivorus)

  • la grive mauvis (Turdus iliacus)

  • la grive litorne (Turdus pilaris).

 

La grive mauvis est déjà écartée car on ne reconnaît pas ses flancs roux vif et son sourcil blanc très évident au dessus de l'oeil.

 

Ce n'est pas une grive litorne qui se distingue des autres espèces par sa tête et son croupion gris, contrastant avec son dos marron.

 

Il reste donc la grive draine et la grive musicienne.

 

La première est plus grande avec de plus grosses taches dessous, rondes et dispersées. Le dos est brun-gris. Elle présente une zone pâle autour de l'oeil et, en vol, dévoile les coins blancs de sa queue et le dessous de son aile blanc pur.

 

La seconde a des taches brunes en forme de coeur inversé et rangées en lignes. Le dos est plutôt brun moyen. En vol, le dessous des ailes est orange pâle.

 

J'hésite vraiment entre les deux identifications. Je pencherais pour la grive musicienne.

 

Votre avis me ferait plaisir.

 IMG_9993-bis-cadre1

 

IMG_9994-bis-cadre1

 

Pour en savoir plus:

 

http://environnement.wallonie.be/ong/refuges/turphi.html

 

http://environnement.wallonie.be/ong/refuges/turvis.html

 

http://users.teledisnet.be/web/gga07974/grive%20litor.htm

 

http://www.aves.be/index.php?option=com_otf_gallery&a...

 

http://plateau-de-herve.skynetblogs.be/tag/1/Grive

 

http://passionlachasse.free.fr/grive.html

 

et encore:

 

http://www.dhnet.be/pratique/divers/article/237821/pourqu...

 

 

Pour info:

 

http://www.chocnature.be/SitesParadisio/m3.html

 

 

 

Pour terminer:

 

A l’affût d’une grive.



Un renard, pelisse aux couleurs de l’automne,
Sournoisement attend, dans l’ombre d’un chêne,
Une grive sifflant un air monotone.
La croquer ! Plus qu’un mets divin pour sa haine !

L’animal rusé tire profit du feuillage fauve :
Tapis derrière ce bouclier innocent,
Il aiguise, dans la tiédeur de cette alcôve,
La hargne qu’il couve depuis longtemps.

La grive ingénue, déguste de tendres baies,
Inattentive, semble-t-il, à son environnement.
Rassasiée, elle sautille, elle s’égaye
Mais son œil, espion bien camouflé, est vigilent.

Elle le sent, elle le voit, ce supposé rusé !
Elle jubile au tour qu’elle lui a réservé :
L’animal pleinement assuré, bondit d’un coup,
La grive s’envole, lui montrant son atout.

Rusés en tout genre, sachez l’inutile
De convoiter une grive subtile
Dont la puissance n’est qu’aux volatiles.

 

 

Arwen GERNAK

 

 

 

http://poesie.webnet.fr/vospoemes/3647/24507.html

 

09:35 Écrit par Papylou-999 dans Nature | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : oiseaux, grive, jardin, hiver

Commentaires

Grive musicienne Je dirais cela aussi .

Écrit par : digitale | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Grive musicienne Je dirais cela aussi .

Écrit par : digitale | 06/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.