09/02/2009

Château de Horst

 IMG_1076-bis-cadre1

IMG_1060-bis-cadre1

 


 

Un élément essentiel de l'architecture militaire brabançonne

 

La route du Demer permettait à l'envahisseur venu du Limbourg et d'Allemagne de pénétrer en Brabant, tout en évitant Louvain. Sur cette voie naturelle, Horst, tout comme le donjon de Terheyden à Rotselaer, occupait une position stratégique qu'avaient voulu valoriser les seigneurs de Rhode-Saint-Pierre, vassaux du duc de Brabant. Ils avaient construit une forteresse en forme de polygone irrégulier, protégée par des fossés et des marécages.

 

Des origines de ce château de plaine, au XIIIe siècle, seule la porte d'entrée en plein cintre rappelle le souvenir. Le donjon en briques avec parement extérieur en grès est postérieur d'un siècle. Au rez-de-chaussée, la voûte en dôme est soutenue par quatre nervures gothiques retombant sur des consoles en forme de têtes de personnages. Couronnée de merlons, la tour carrée à quatre étages supporte en léger encorbellement un chemin de ronde doté de mâchicoulis. Ceux-ci permettaient aux assiégés d'atteindre leurs assaillants au pied du donjon. La flèche pyramidale est trapue mais elle se termine en gracieuse tourelle de vigie. Elle fut sans doute construite après l'incendie du château, en 1489, lors de la rébellion flamande contre Maximilien d'Autriche.

 IMG_1062-bis-cadre1

 

Les bâtiments reconstruits datent des XVIe et XVIIe siècle ; leur style brabançon contraste avec l'allure guerrière de la tour. La partie la plus ancienne est attenante au donjon; les pièces n'y sont pas de même niveau, sans doute parce que les constructeurs ont utilisé les anciennes fondations.

 

Mais la partie la plus intéressante du château est la grande salle d'honneur à l'étage du corps de logis; une bretèche rectangulaire la prolonge vers l'étang. Les fenêtres à croisillons éclairent des vestiges de fresques et une énorme cheminée Renaissance à manteau soutenu par des colonnes en pierre bleue et marbre rouge.

 IMG_1069-bis-cadre1

IMG_1064-bis-cadre1

 

La vie des seigneurs devait être agréable, voire luxueuse, sous les admirables plafonds en stuc, créés par Jean-Christian Hansch. Celui-ci est aussi l'auteur du plafond héraldique du château de Modave mais à Horst, il n'a pas dû flatter la vanité du propriétaire; il a évoqué des récits bibliques et des fables d'Ovide, ce qui témoigne de l'humanisme de Marie-Anne van den Tympel, la dernière châtelaine qui résida à Horst.

 IMG_1067-bis-cadre1

Est-ce elle ou quelque autre dame de qualité que vient chercher, à minuit, un superbe carrosse attelé de six chevaux ? La légende ne le précise pas...

 

Référence: Castels et Donjons de Belgique, Vol. 2, Edition Historia 1972

 
 IMG_1075-bis-cadre1

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Horst

 

http://www.cerpi.be/MUSEE/Rhode_SP6.htm

 

http://www.chateauxdebelgique.eu/brabantN/Horst.aspx

 

http://www.kasteelvanhorst.be/

 

Un guide:

 

http://www.chateauxdebelgique.eu/Home.aspx

 

10:32 Écrit par Papylou-999 dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chateau, horst, tourisme

Commentaires

Pour compléter : http://www.chateauxdebelgique.be

Écrit par : wilvers | 01/04/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.