10/02/2009

Château de Bouchout

 

Où plane le souvenir nostalgique d'une impératrice du Mexique...

 

IMG_1782-bis-cadre1

IMG_1781-bis-cadre1
 

 

Par son caractère massif, les douves qui l'entourent encore de trois côtés et sa tour carrée haute de vingt-deux mètres, le château de Bouchout a gardé une certaine allure féodale que contredisent le parc paisible et les frondaisons des arbres qui l'entourent.

 

IMG_1798-bis-cadre1
 

 

A l'origine, la position de Meise présentait un évident intérêt stratégique puisque le duc de Brabant, Godefroid le Barbu, donna la seigneurie de Bouchout à Guillaume de Crainhem à la condition que celui-ci érigeât une forteresse qui serait, tout à la fois, une menace et une défense contre les ambitieux sires de Grimbergen, ces Berthout toujours à l'affût de quelque mauvais coup. Dès 1129, Guillaume de Crainhem avait réalisé la condition imposée par son suzerain et cinq rangs de fossés protégeaient son château-fort.

 

Les Crainhem prirent, par la suite, le nom de Bouchout que portait déjà Daniel, héros de la bataille de Worringen, et ils demeurèrent dans la seigneurie jusqu'au XVe siècle. Leur succédèrent des la Marck, Transilvane, d'Assonleville et, en 1636, les Roose, famille anversoise qui donna au pays un chef-président du Conseil privé dont l'indépendance d'esprit inquiéta souvent le cardinal Infant.

 

«Pierre Roose est un sujet de grand mérite et sur lequel Votre Altesse peut se reposer, lui répondit le comte Olivarès; aussi est-il nécessaire d'entretenir son zèle en fermant les yeux sur ses impertinences. »

 

Pierre-Ferdinand Roose, neveu et héritier du Chef-président, obtint en 1683 la confirmation de sa baronnie de Bouchout.

 

Peu avant que les Roose n'en prennent possession, le château de Bouchout avait été considérablement remanié. En 1683, il souffrit beaucoup du siège par les troupes de Louis XIV qui ravageaient le Brabant, le nord de la Flandre et le pays de Waes; de nouvelles restaurations s'imposèrent donc. Enfin, en 1832, l'architecte Suys entreprit une troisième campagne d'aménagements et de constructions à la demande du comte Amédée de Beaufort et de son épouse Elisabeth, comtesse de Roose.

 

Amédée de Beaufort était féru d'archéologie, ce qui comportait des risques sérieux de mauvaises reconstitutions à la manière romantique. On s'en aperçoit à Bouchout dont l'intérieur ne manque cependant pas d'intérêt. Armures de provenances diverses, vitraux lumineux, boiseries sculptées, quelques beaux meubles composent an décor, sinon exceptionnel, du moins très agréable. Et comment ne pas s'intéresser à la série des armoiries de routes les familles qui possédèrent Bouchout depuis 1129?

 

En 1879, le fils d'Amédée de Beaufort vendit le domaine de Bouchout au roi Léopold II qui, deux ans plus tard, acheta également au baron van der Linden d'Hoogvorst le château et le domaine voisins de Meise. Réunis, les domaines de Bouchout et de Meise formèrent un site de 143 hectares que le souverain mit à la disposition de sa sœur Charlotte, depuis douze ans veuve de Ferdinand-Maximilien d'Autriche, empereur du Mexique, fusillé à Queretaro sur ordre du chef républicain Juarez.

 

Charlotte avait 39 ans, lorsqu'elle s'installa au château de Bouchout. Toujours belle mais la santé délabrée par le drame mexicain, elle vécut désormais avec ses rêves, ses cauchemars et ses chimères. La musique semblait être sa seule consolation et aussi la lecture que lui faisait une dame d'honneur. On croyait que la mort emporterait promptement la frêle châtelaine de Bouchout. Mais son long monologue de détresse se poursuivit pendant un demi siècle; il ne s'arrêta que le 14 janvier 1927!

 

Acquis par l'Etat en 1938, Bouchout est devenu Jardin botanique où il fait bon errer parmi les arbres de tous les continents, les arbustes aux variétés infinies, les fleurs aux parfums troublants.

 

Référence: Castels et Donjons de Belgique, Vol, 5, Historia 1974

 

IMG_1778-bis-cadre1

 

IMG_1807-bis-cadre1

 

 

Pour compléter:

 

http://www.chateauxdebelgique.eu/brabantN/Bouchout.aspx

 

http://www.que-faire-en-belgique.be/tourisme/que_visiter_...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Bouchout

 

 

12:00 Écrit par Papylou-999 dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tourisme chateau, bouchout, meise

Commentaires

Très bon reportage.
Tes photos sont excellentes.
Bonne soirée.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 10/02/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.