21/03/2009

Queue de loup

 IMG_2615-bis-cadre1

 

IMG_2601-bis-cadre1

 IMG_2603-bis-cadre1


Dans notre jardin, la digitale pousse là ou elle le décide. Elle voyage ainsi d'un coin à l'autre suivant sa fantaisie, cherchant toujours un meilleur endroit pour pousser..

 

C'est une digitale pourpre (Digitalis purpurea) aux fleurs tubulaires pourpre rosé, parfois blanches, en longs épis qui fleurissent de juin à septembre.

 

Néerlandais: Vingershoedskruid

 

Synonymes: Gant de Notre-Dame, Doigt de la Vierge, Queue de loup, Gantelet.

 

Elle appartient à la famille des Scrophulariacées. Notre flore signale deux autres espèces:

  • la digitale jaune (Digitalis lutea)

  • la digitale à grandes fleurs (Digitalis grandiflora)

 

signalant aussi l'existence d'hybrides des trois espèces.

 

 « Grande digitale, gant de Notre Dame, doigt de la Vierge, gant de bergère, etc…tous ces noms qui semblent louer la pureté de la vierge Marie ou la douceur d'une gardienne de chèvre et pourtant ! En effet, il faut se méfier de l'eau qui dort. La digitale est une des plantes de notre flore spontanée la plus toxique.

La toxicité de cette plante est seulement reconnue au 16ème siècle ce qui peut sembler étonnant : pensez, il suffit de 40 gr de feuilles fraîches pour provoquer la mort ! On observera d'abord des troubles digestifs tels que des vomissements et des diarrhées, des troubles du comportement (somnolence ou agitation, confusion mentale), des troubles visuels comme des scintillements, des modifications dans la perception des couleurs ou des halos colorés de jaune, l'intoxication se terminant par des problèmes cardiaques. En outre, il faut comprendre que toute la plante est classée comme vénéneuse et que toute intoxication doit être considérée comme grave. D'ailleurs, les animaux semblent connaître ce végétal et les cas d'empoisonnement sont très rares. Certaines personnes ont même envisagé de planter des digitales en bordure de forêt pour écarter le bétail des jeunes plantations. Autre petite anecdote : certains insectes mangent les feuilles et stockent les toxines pour se préserver des prédateurs. Maintenant vous ne comprenez plus : on fait l'apologie de la sainteté dans le nom de cette plante mais le végétal semble tout droit sorti de l'enfer ! En fait, c'est aussi une plante médicinale, et oui ! On peut utiliser les feuilles pour leurs propriétés purgatives, fébrifuges, émétiques ou encore diurétiques. Mais c'est surtout une molécule contenue dans la plante qui intéresse les médecins : la digitaline. Celle-ci permet d'accroître l'amplitude des battements cardiaques et de ralentir les rythmes du cœur. Les feuilles seront récoltées pour l'industrie pharmaceutique la seconde année, juste avant la floraison, principalement sur des plantes cultivées à cet effet en Hollande et en France. »

Extrait de

http://www.ville-caen.fr/Environnement/conseilsHorticoles...

 IMG_2616-rec-cadre1

IMG_4425-bis-cadre1

 


 

Pour compléter:

 

http://plantes.sauvages.free.fr/pages_plantes/digitale_po...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Digitale

 

http://www.jtosti.com/Fleurs/digitale.htm

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detai...

 

 

 

10:26 Écrit par Papylou-999 dans Nature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : digitale pourpre, fleurs, jardin

Commentaires

Les miennes ont disparues comme elles sont venues
bon samedi

Écrit par : sylvie | 21/03/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.