18/06/2009

Visite du volcan Santorin

 

 

IMG_3115-bis-cadre1

 

Embarquement sur un caïque à destination du volcan, sur la gauche. Au fond, le village de Ia qui était la localité la plus importante de l'île avant le séisme de 1956.

 

IMG_3116-bis-cadre1

 

En longeant l'île principale de Santorin, on remarque l'alternance des couches déposées historiquement par les éruptions du volcan.

 

IMG_3117-bis-cadre1

 

Droit devant, le volcan: l'ile de Néa Kaméni (la « nouvelle brûlée ») formée par la réunion des cônes volcaniques créés par les éruptions qui se sont succédées à partir de 1573.

 

IMG_3118-bis-cadre1

 

Au loin, la silhouette de Fira, au sommet d'une falaise de plus de 300 m. Nous croisons un bateau de surveillance de la pollution car un navire de croisière (le « Sea Diamond ») a coulé en cet endroit le 6 avril 2007 après avoir heurté un récif en plein jour et par beau temps. L'épave est à plus de 300 m de profondeur et rejette encore du fuel malgré le pompage des soutes.

 

IMG_3120-bis-cadre1

 

En approche du débarcadère, nous longeons une première coulée de lave: sans doute les laves de l'éruption de 1925-1926 (laves de Daphni).

 

IMG_3121-bis-cadre2

 

Nous avons une première vue de notre promenade. A l'avant plan, de couleur rouge, le dôme de Mikri Kameni, créé en 1570 et qui a développé un sol élémentaire. Derrière, le grand cratère de Daphni (1925-1926). Au fond, le cratère central jumeau créé en août 1940 (éruption de 1939-1940) par deux grandes éruptions hydrothermiques (libération brutale de vapeur) et le dôme Géorgios créé lors de l'éruption de 1866-1870. C'est le point le plus élevé de l'île de Néa Kaméni avec une altitude de 127 mètres.

 

IMG_3126-bis-cadre1

 

Nous quittons le bateau au débarcadère de la baie d'Erinia et montons à l'assaut du volcan, longeant les laves de Daphni. Le chemin est tracé sur du sable et des débris de lave qui proviennent de l'éruption de 1570.

 

IMG_3127-bis-cadre1

 

Un faible végétation colonise lentement les pentes du volcan. La couleur rouge est celle du Rumex bucephalophorus. Le jaune est celle de l'Helichrysum italicum.

 

IMG_3129-bis-cadre2

 

Nous longeons le grand cratère de Daphni.

 

IMG_3133-bis-cadre2

 

Et des coulées de laves aux blocs tourmentés.

 

IMG_3136-bis-cadre2

 

IMG_3140-bis-cadre2

 

Le cratère central jumeau a été créé en 1940. Les bords est du cratère abritent une multitude de fumerolles – émissions de gaz chauds (vapeurs, dioxyde de carbone, méthane) – avec des températures allant de 75 à 95 ° C. Au bord des orifices se déposent des cristaux de soufre et de gypse.

 

 

IMG_3139-bis-cadre2

 

Du sommet du dôme Géorgios, on a une bonne vue sur Palaia Kaméni et le petit îlot d'Aspronisi..

 

IMG_3154-bis-cadre2

 

Ensuite retour au bateau pour la poursuite de la visite de la Caldeira, avec un arrêt sur l'île de Therassia.

 

IMG_3157-bis-cadre2

IMG_3161-bis-cadre2

 


 

Et retour à Fira avec le télécabine.

 

 

 

 

 

09:01 Écrit par Papylou-999 dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclades, vacances, caldeira, volcan, santorin

Les commentaires sont fermés.