08/09/2009

Eristalis sp.

Un autre butineur apprécie le nectar de cette verge d'or. Le dessin de l'aile indique qu'il s'agit d'une éristale.

 

Une identification plus précise sur base d'une photographie est très difficile car il existe plusieurs sous-espèces qui se différencient par des détails à observer au binoculaire (voir le site d'Alain Ramel).

 

Une hypothèse: l'éristale gluante (Eristalis tenax): pattes noires, base des tibias et genoux jaunâtres, tibias postérieurs plus larges.


IMG_5911-bis-cadre1

IMG_5913-bis-cadre1

IMG_5923-rec-cadre1

 

IMG_5927-rec-cadre1

 

IMG_5929-rec-cadre1


Pour compléter:

 

http://aramel.free.fr/INSECTES15terterter.shtml

 

http://users.skynet.be/fa213618/Eristalis%20tenax.htm

 

http://www.galerie-insecte.org/galerie/eristalis_tenax.html

 

http://www.aywaille1.be/STILL_on_the_road/Eristales/eristales.htm

 

https://www.kuleuven-kortrijk.be/facult/wet/biologie/pb/kulakbiocampus/insecten-ongewervelden/insecten/07-Eristalis_pertinax-H6.htm

 

 

 

Revoir:

 

http://papylou.lalibreblogs.be/archive/2009/05/18/eristalis-sp.html

 

http://papylou.skynetblogs.be/post/6165992/eristale-gluante

 

http://papylou.skynetblogs.be/post/6360249/dernier-butineur

 

 

 

 

09:04 Écrit par Papylou-999 dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardin, ete, insectes, eristale

Les commentaires sont fermés.