23/11/2009

Colchicum autumnale L.

IMG_6356-bis-cadre2


C'est l'une des plantes les plus redoutables de la flore européenne; elle est très toxique et un peu bizarre. Elle fleurit à la fin de l'été, disparaît en hiver puis réapparaît en feuilles au printemps, prête à disperser ses graines en juin-juillet.

 

Elle a inspiré les poètes et fait même l'objet d'une comptine pour les enfants.

 

Je parle du colchique d'automne (Colchicum autumnale L.) qui apprécie les prairies, les frênaies riveraines et les forêts fraiches occupant des sols argileux, souvent calcarifères. On la trouve en région mosane,en Lorraine, en Champagne et dans l'Eifel, plus rarement dans les Ardennes. Sa floraison annonce la fin de l'été.

 

Dans les jardins on trouve l'un ou l'autre cultivar. Les photos ont été prises à Giverny, dans le jardin de Claude Monet. Les colchiques y sont plantées dans des endroits inaccessibles au public.

 

IMG_6361-rec-cadre2

 


 

Même s'ils se ressemblent beaucoup, les colchiques et les crocus sont des plantes appartenant à des familles différentes : les Liliacées pour les colchiques, les Iridacées pour les crocus. La distinction est facile à faire au niveau des organes reproducteurs : les crocus n'ont que trois étamines, contre six aux colchiques ; ils ont un seul style, à trois stigmates souvent découpés en fines lanières, tandis que les colchiques ont trois styles.

 

Le colchique contient de la colchicine (pour l'homme, troubles à partir de 10 mg, mortelle à partir de 40 mg) et il arrive fréquemment au bétail d'être intoxiqué. La colchicine, bien qu’utilisée en thérapeutique est un poison bloquant la division cellulaire. L’intoxication par ingestion se manifeste par des troubles digestifs violents, des troubles sanguins et neurologiques. L’issue peut être dramatique.

 

IMG_6363-rec-cadre2

 


 

Le colchique est symbole de jalousie. Offrir des colchiques est un excellent moyen d’exprimer sa jalousie avec habileté et tact, sans créer d' “incident diplomatique”.


Le colchique tirerait son nom du pays de Colchide, sur les rives de la mer Noire, où résidait Médée, magicienne connue pour ses poisons. Cette région du Caucase était très célèbre pour l’abondance de ses plantes vénéneuses. C'est dans ce royaume d’Asie qu’était déposée la fabuleuse Toison d’or gardée par le dragon que tua le héros grec Jason.

 

 

Néerlandais: Herfsttijloos

 

Anglais: Autumn Crocus, Meadow Saffron, Naked Ladies

 

IMG_6357-rec-cadre2

 


 

Un poème:

 

Les Colchiques ( Guillaume Apollinaire — Alcools)

 

Le pré est vénéneux mais joli en automne

Les vaches y paissant

Lentement s'empoisonnent

Le colchique couleur de cerne et de lilas

Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là

Violâtres comme leur cerne et comme cet automne

Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

 

Les enfants de l'école viennent avec fracas

Vêtus de hoquetons et jouant de l'harmonica

Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères

Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières

Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

 

Le gardien du troupeau chante tout doucement

Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent

Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l'automne

 

 

IMG_6416-bis-cadre2


 

Une chanson:

 

Colchiques dans les prés (Francine Cockenpot )

 

Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent,
Colchiques dans les prés : c'est la fin de l'été

 

Refrain:

La feuille d'automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant

 

Châtaignes dans les bois se fendent, se fendent
Châtaignes dans les bois se fendent sous les pas.

 

Nuages dans le ciel s'étirent, s'étirent
Nuages dans le ciel s'étirent comme un aile.

 

Et le chant dans mon cœur murmure, murmure,
Et ce chant dans mon cœur appelle le bonheur.

 

 

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Colchique

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Colchique_d%27automne

 

http://wapedia.mobi/fr/Colchique

 

http://www.jtosti.com/fleurs3/crocus.htm

 

http://www.florealpes.com/fiche_colchique.php

 

http://givernews.com/?2007/09/09/518-colchique

 

http://pagesperso-orange.fr/floranet/tox/colcaut.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

08:53 Écrit par Papylou-999 dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fleurs, colchique, jardin, giverny

Les commentaires sont fermés.