06/07/2010

Vers l'Auvergne : Paray-le-Monial

Avant d'entrer en Auvergne, un petit arrêt pour visiter l'église romane de Paray-le-Monial.

 

La priorale de Paray-le-Monial est édifiée au XIIème siècle par Hugues de Sémur, sixième abbé de Cluny.

 

Elle se construit parallèlement à Cluny III dont elle est « l'admirable réduction ».

 

Les plus importantes églises du groupe de Cluny, à trois étages (grandes arcades, faux triforium, fenêtres hautes) et voûtées en berceau, sont celle de Paray le Monial, construite à la fin du XIè siècle et au début du XIIè par saint Hugues, Saint Andoche de Saulieu, la cathédrale d'Autun construite par Etienne de Bâgé, dédiée par Innocent II à saint Lazare en 1132 et terminée en 1147 avec un porche ajouté après 1178, Notre Dame de Beaune, Saint-Hilaire de Semur-en-Brionnais (dernier tiers du XIIè siècle) et La Charité-sur-Loire.

 

Elle sera restaurée au XIXème siècle par Eugène Millet, élève de Viollet-le-Duc.

 

Avec peu de décoration et une harmonie sobre, c'est l'incarnation même du génie clunisien.

 

Du pont voisin de la ville on peut voir cette magnifique église aux pierres dorées se refléter parfaitement dans le miroir de l'eau lisse et sombre de la Bourbince.

IMG_1205-bis-cadre3


Remarquez la différence entre les deux tours. Celle de droite date du XIème siècle; celle de gauche est du XIIème.

IMG_1204-bis-cadre3


Le chevet pyramidal est un pur chef-d'oeuvre de l'art roman. Les chapelles rayonnantes, les ressauts successifs du sol au clocher, l'équilibre entre les formes et les volumes montrent une rare harmonie.

IMG_1208-rec-cadre3


Sur le coté nord, on note la richesse de la décoration du portail inspirée de l'art musulman: frise de rosace, motifs des colonnes.

IMG_1206-rec-cadre3


Chapiteau sous le porche d'entrée

IMG_1216-bis-cadre3


Dès l'entrée dans la nef, la simplicité de la décoration s'impose. La voûte en berceau brisé permet une élévation importante et une luminosité intéressante.

IMG_1212-bis-cadre3

IMG_1213-bis-cadre3


L'ensemble, à dimension humaine, dégage une harmonie paisible qui contribue à conserver à l'édifice sa vocation première, celle d'être un lieu de prière et de méditation des moines. Elle ne fut ouverte au culte public qu'en 1794.

 

Coté ville, le magnifique hôtel de ville (Maison Jayet) du XVIème siècle avec des médaillons, coquilles, colonnettes, angelots musiciens..... La richesse ornementale de cet édifice célèbre la mémoire de son commanditaire qui fit construire, entre 1525 et 128, la façade de cet hôtel particulier plaquée sur des structures plus anciennes. Son style appartient à la première Renaissance, celle des châteaux de la Loire.

IMG_1217-bis-cadre3

 

IMG_1217-rec-cadre3


Pour compléter:

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_de_Paray-le-Monial

 

http://www.art-roman.net/paray/paray.htm

 

http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/phpwebgallery/index.php?/category/154

 

http://www.romanes.com/

 

http://www.collegeahuntsic.qc.ca/pagesdept/hist_geo/Atelier/Parcours/romane.html

 

 

 

 

 

09:00 Écrit par Papylou-999 dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voyage, vacances, paray-le-monial, art roman

Les commentaires sont fermés.