17/07/2010

Auvergne -7

 

Mardi 22 juin

 

Le temps s'améliorant, nous décidons d'emprunter un morceau du GR4 qui passe près de la maison d'hôte pour nous conduire au puy de Lassolas et au puy de la Vache. C'est l'occasion de faire quelques photos de la nature qui nous entoure. Beaucoup de fleurs sur ce plateau situé à une altitude d'environ 1000 m.

 

Le puy de la Vache et son jumeau le puy de Lassolas sont deux volcans monogéniques, c'est-à-dire nés d'une seule éruption, de dynamisme strombolien. Ils forment deux cônes de scories, dont la couleur va du rouge (pour celles restées exposées à la chaleur du cratère, qui a favorisé leur oxydation) au noir.

 

Nés de la même fissure éruptive, ils affichent la même forme égueulée vers le sud. La forme égueulée d'un cratère est due à l'émission d'une coulée de lave simultanément à la projection des scories. La coulée emporte alors les scories à la manière d'un tapis roulant, empêchant le cratère de se refermer d'un côté.

 

Leur coulée de lave conjointe a parcouru 15 km vers le sud-est, atteignant Saint-Saturnin et Saint-Amant-Tallende. Les scories retombées sur le dos de la coulée en ont rendu la surface chaotique, formant la cheire d'Aydat.

 

La coulée a créé, en barrant des vallées, différents lacs dont l'étang de la Cassière au nord et le lac d'Aydat au sud dans la vallée de la Veyre.

 

Âgés de 8 600 ans, ils constituent les plus jeunes volcans de la chaîne des Puys.

 

IMG_1517-cor-cadre3.jpg

 

La montée du puy de Lassolas est plutôt rude; j'abandonne au 2/3 de la hauteur en prenant le temps de photographier le panorama.

 

Panorama

 

 

Les plantes:

 

Les scrofulaires, ou scrophulaires (genre Scrophularia, famille des scrophulariacées), doivent leur nom au fait que certaines espèces, notamment Scrophularia nodosa, étaient censées traiter les scrofules, ou écrouelles. Ce sont des plantes à odeur plutôt désagréable, à feuilles opposées et pétiolées, à fleurs groupées en racèmes composés. Calice à cinq divisions souvent arrondies. Corolle à tube large et ventru, à deux lèvres, la supérieure bilobée, l'inférieure trilobée (les lobes latéraux sont dressés). Quatre étamines et un staminode (étamine stérile). Style simple à stigmate entier. Le fruit est une capsule à deux loges et à nombreuses graines.

Identification possible: la scrofulaire noueuse (Scrophularia nodosa).

 

IMG_1547-bis-cadre3.jpg
IMG_1549-rec-cadre3.jpg

 

Dans la même famille, le petit cocriste (Rhinantus minor) ou petit rhinanthe est une plante semi-parasite qui prélève des éléments nutritifs dans les racines d'autres plantes par des suçoirs. Ses noms s'explique par la forme de ses fleurs qui évoquent la crête d'un coq.

 

IMG_1504-rec-cadre3.jpg
IMG_1504-rec1-cadre3.jpg

 

Le cirse des marais (Cirsium palustre), également appelé bâton-du-diable, est une plante bisannuelle assez grande, poussant notamment dans les prairies humides.

 

IMG_1510-rec-cadre3.jpg
IMG_1509-bis-cadre3.jpg

 

Celle-ci pourrait être un salsifis des prés ou barbe-de-bouc (Tragopogon pratensis) qui ne s'épanouit que les matins ensoleillés.

 

IMG_1500-bis-cadre3.jpg
IMG_1499-bis-cadre3.jpg

 

Celle-ci serait une linaire striée ou linaire rampante (Linaria repens) avec ses fleurs lilas pâle, veinées de violet et une tache orange sur la lèvre inférieure.

 

IMG_1550-bis-cadre3.jpg
IMG_1550-rec-cadre3.jpg

 

Cette petite dernière n'a pas encore été identifiée.

 

IMG_1505-rec-cadre3.jpg

 

(A suivre)

 

 

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Puy_de_la_Vache

 

http://ww3.ac-poitiers.fr/svt/SORTIES/VOLCANOK/SOMMAIRE.HTM

 

http://domenicus.malleotus.free.fr/m/puy_de_la_vache.htm?reload_coolmenus

 

http://www.chaine-des-puys.net/flore/index.htm

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Flore_du_Massif_central

 

http://jeantosti.com/fleurs3/scrofulaire.htm

 

http://www.cahiers-naturalistes.fr/cahiersbotanique/scrophulariacees.pdf

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cirse_des_marais

 

http://www.luscinia-collections.com/fleurs-sauvages-4/index.html

 

http://yoann.hue.free.fr/salsifi.html

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.