22/11/2010

Syrphes au jardin

 

Ce samedi 20 novembre, un rayon de soleil éclaire le fond du jardin.

 

Belle occasion pour le photographe après ces journées grises, sans beaucoup de lumières.

 

Sur le lierre, cela bourdonne encore.

 

Beaucoup de mouches et l'un ou l'autre syrphe.

 

Le premier est facilement identifiable avec son « pyjama ».

 

IMG_4920-bis-cadre3.jpg


 

syrphe fin 2010-cadre3.jpg

 

C'est le syrphe ceinturé ou syrphe à ceinture (Episyrphus balteatus).

 

En Néerlandais: Pyjama-zweefvlieg, Snorzweefvlieg, Dubbelbandzweefvlieg, Cocacolazweefvlieg (!)

 

Le second est une éristale (Eristalis sp.) non identifiée.

 

IMG_4910-rec-cadre3.jpg

IMG_4908-rec-cadre3.jpg



 

éristale fin 2010-cadre3.jpg

 

Bonne journée

 

 

09:34 Écrit par Papylou-999 dans Insectes, jardin, Nature, Photographie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jardin, automne, syrphe, éristale, butineurs

15/11/2010

Eristale des fleurs (Syrphe tête de mort)

 

Lui aussi s'est fait piéger dans la maison.

IMG_4793-rec-cadre3.jpg

Sur le thorax des dessins noirs et jaunes évoquant une tête de mort!


IMG_4828-bis-cadre3.jpg

IMG_4820-rec-cadre3.jpg

Donc, voilà un syrphe tête de mort (Myathropa florea) encore appelé Eristale des fleurs.

 

syrphe tête de mort 2010-cadre3.jpg

Pour compléter:

 

http://www.galerie-insecte.org/galerie/myathropa_florea.html

 

http://roggin.canalblog.com/archives/2010/11/10/19568949.html

 

 

 

Revoir:

 

http://papylou.skynetblogs.be/archive/2010/09/07/syrphe-tete-de-mort.html

 

 

10:09 Écrit par Papylou-999 dans Insectes, jardin, Nature, Photographie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jardin, butineur, syrphe, éristale

13/11/2010

Syrphes et autres: fin de saison

 

Cette note termine la saison des butineurs avec encore quelques photos de syrphes (éristales).

 

IMG_4500-rec-cadre3.jpg


IMG_4601-rec-cadre3.jpg

IMG_4605-rec-cadre3.jpg

IMG_4632-rec1-cadre3.jpg

IMG_4603-bis-cadre3.jpg

 

 

Et aussi celles d'une belle inconnue que je ne sais pas identifier.


IMG_4599-rec-cadre3.jpg

 

Il faudra s'armer de patience et attendre l'an prochain pour peut-être la revoir!

 

 

Bonne journée.

 

 

 

P.S.: la date de prise de vue est toujours signalée dans le coin supérieur droit de la photo.

 

 

A visiter:

 

http://www.gardensafari.nl/index.htm

 

http://mangedesfleurs.skynetblogs.be/

 

http://petales-de-roses.skynetblogs.be/

 

http://monerbier.canalblog.com/

 

http://agriculture.wallonie.be/apps/spip_wolwin/article.php3?id_article=260

 

 

12/11/2010

Eristale et lierre

 

IMG_4522-rec-cadre3.jpg

IMG_4537-rec-cadre3.jpg

 

Le lierre commun (Hedera helix) est une plante que nos butineurs apprécient tout particulièrement en fin de saison, donnant de grosses quantités de pollen et de nectar (variable suivant les années).

Le pollen tardif du lierre sera le bienvenu pour l’élevage de couvain au printemps.

Les fleurs portent cinq pétales et sont jaune verdâtre. Elles sont regroupées en ombelles elle-mêmes disposées en grappes terminales. La floraison s'étale en septembre-octobre, et la fructification s'effectue vers la fin de l'hiver, début du printemps.

Le lierre présente par conséquent un cycle inversé comparé aux plantes dont il se sert comme support.



7 raisons de l’aimer :

  • Il protège le sol et c’est un incroyable couvre-sol, là ou rien d’autre ne pousse

  • Idéal pour couvrir un vieux mur, un talus ou une clôture.

  • On peut l'utiliser en topiaire en lui faisant garnir des formes pré-établies.

  • Son feuillage dense sert d’abri aux auxiliaires du jardin

  • A l’automne, les fleurs sont riches en nectar. Les abeilles apprécient cette manne avant l’hiver.

  • Tôt en saison, il offre des sites de nidification

  • A la fin de l’hiver le lierre est une ressource alimentaire précieuse, les oiseaux (geais, tourterelles turques, rouges-queues noirs, grives, merle..) apprécient les baies.



Et encore quelques photos de cette éristale qui ne veut pas dire son nom et qui se plaît beaucoup dans notre jardin.

IMG_4537-rec1-cadre3.jpg

IMG_4538-rec-cadre3.jpg

éristale et lierre 2010-cadre3.jpg

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hedera

 

http://biodiversite-dans-un-jardin.blogspot.com/

 

http://champagne-ardenne.lpo.fr/agenda_des_oiseaux/plantes/lierre.htm

 

 

Revoir:

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/archive/2009/01/23/hedera-helix-l.html

 

 

 

 

11/11/2010

Eristale et asters

 

Fin de saison au jardin.

IMG_4456-rec-cadre3.jpg

Cette éristale savoure le nectar des derniers asters.


IMG_4464-rec2-cadre3.jpg

IMG_4468-rec2-cadre3.jpg

Toujours non identifiée avec certitude. Où sont donc les experts?


syrphe aster-cadre3.jpg

Bonne journée

 

 

A visiter:

 

http://photopk.wordpress.com/

 

http://auxplaisirsdujardin-ellada.blogspot.com/

 

http://photoalain.skynetblogs.be/

 

 

10/11/2010

Eristalis sp.

 

IMG_4297-rot-cadre3.jpg

 

Encore un syrphe photographié au moment lorsqu'il fait une pause pour sa toilette en cette fin du mois d'octobre, au soleil plutôt rare.


IMG_4298-rec1-cadre3.jpg

C'est une éristale femelle. Mais laquelle?


IMG_4299-rec1-cadre3.jpg

Après mûre réflexion, j'opterais pour une éristale gluante (Eristalis tenax).


syrphe feuille 2010-cadre3.jpg

 

Seriez-vous d'accord?

 

Bonne journée.

 

 

 

Pour compléter:

 

http://www.galerie-insecte.org/galerie/eristalis_tenax.html

 

http://users.skynet.be/fa213618/Eristalis%20tenax.htm

 

 

Revoir:

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/tag/eristalis+tenax

 

 

A visiter:

 

http://www.entoflorachne.com/garrigue/Insectes.html

 

http://www.archaero.com/Insectes-jardin.htm

 

http://azrou2008.over-blog.com/album-1352431.html

 

 

 

 

31/10/2010

Eristale gluante (?)

 

Cette éristale occupée à sa toilette ne se soucie guère du photographe.

IMG_3092-rec-cadre3.jpg

Une caractéristique: les bandes de pilosité visibles sur les yeux .

 

Après consultation du site d'Alain Ramel, je pense qu'il s'agit d'une éristale gluante (Eristalis tenax).

 

Celle-ci est très commune de mars à décembre et peut hiverner au stade adulte dans les troncs creux, les caves, les dépendances, sous le lierre ........

IMG_3093-rec-cadre3.jpg

IMG_3094-rec-cadre3.jpg

IMG_3095-rec-cadre3.jpg

IMG_3097-rec-cadre3.jpg

 

Pour compléter:

 

http://aramel.free.fr/INSECTES15terterter.shtml

 

http://www.aywaille1.be/STILL_on_the_road/Eristales/eristales.htm

 

http://www.galerie-insecte.org/galerie/eristalis_tenax.html

 

http://www.naturalist.fr/Pags-arthr/Diptera/Syrphidae.htm

 

http://moineaudeparis.com/insectes/dipteres/eristalis-tenax/

 

 

 

 

A visiter:

 

http://www.entoflorachne.com/garrigue/Insectes.html

 

08:31 Écrit par Papylou-999 dans Insectes, Nature, Photographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardin, été, éristale, eristalis sp.

17/10/2010

Eristale et verge d'or du Canada

 

Dans un coin du jardin, quelques plants de la verge d'or du Canada (Solidago canadiensis) attirent les insectes butineurs.

IMG_3038-rec-rot-cadre3.jpg

Cette plante pousse aussi bien en sol riche ou stérile qu'en sol sec ou humide, dans les lieux boisés ou dans les prés. On la trouve aussi bien sur les dunes maritimes qu'en altitude élevée en montagne.



Les tiges sont en général simples et portent des feuilles lobées ou nettement dentées. Son inflorescence forme un grand panache de plusieurs centaines de capitules, dont chacun est une petite « marguerite »; un bouton central de petites florules tubuleuses entourées de rayons de florules liguleuses (en forme de languettes). Les fleurs sont jaunes et s'épanouissent du milieu de l'été jusqu'à la fin de l'automne. Le calice, fermement relié au pistil composé de florules individuelles, est couronné de poils fins qui forment un parachute au sommet du fruit mûr, sec et petit, et en facilitent la dispersion par le vent.



Son magnifique plumeau jaune est particulièrement apprécié à la fin de l'été, notamment par les abeilles que l'on voit souvent bourdonner dans les parages.



On utilisait autrefois cette fleur pour teindre la laine.

 

Il existe de nombreuses espèces de verge d’or, plus de cent. Ces diverses espèces prospèrent dans les habitats les plus variés, ce qui caractérise le paysage de la vallée du Saint-Laurent, mais aussi de l’ensemble de l’Amérique du Nord. Il faut dire que cette plante se dissémine aisément grâce à ses prolifiques fruits duveteux (entre 15 000 et 20 000 par plant). Une fois en place, c’est plutôt par ses rhizomes que la verge d’or gagne en surface.


Les verges d’or se retrouvent par ailleurs très nombreuses en Europe. Elles y sont même parfois considérées nuisibles, à l’instar d’ici. Il est fréquent que l’on prenne des mesures pour s’en débarrasser.


Les diverses espèces de verge d’or sont bien connues des peuples Autochtones. Les usages thérapeutiques sont nombreux, la verge d’or étant notamment utilisée comme stimulant hépatique, fébrifuge et antidiarrhéique. Chez les Meskwakie, on en donne aussi aux enfants qui tardent à parler ou ne rient jamais.



Quant à l'insecte, il s'agit d'une éristale. Obstinée ou gluante? Je ne sais pas. A vous de juger!

 

IMG_3044-bis-cadre3.jpg

Pour avoir le temps de la photographier, il suffit d'attendre qu'elle fasse sa toilette. Cela dure quelques minutes, le temps de débarbouiller la tête, l'abdomen et de lisser les ailes.


IMG_3049-rec-jp-cadre3.jpg

éristale 2010 verge d'or-cadre3.jpg

éristale 2010 verge d'or1-cadre3.jpg

Déjà beaucoup de photos d'éristales sur ce blog! A vous de chercher.





Pour compléter:



http://www.baladesentomologiques.com/pages/ERISTALES_de_l...



http://365photo.over-blog.com/categorie-11380793.html



http://aramel.free.fr/INSECTES15terterter.shtml







14/10/2010

Aster et butineurs (2)

 

Bonjour,

D'autres visiteurs sur notre aster de la Nouvelle-Belgique: : abeille, syrphe et éristale.

Bonne journée

 

Aster 2010-2-cadre3.jpg

 

 

Aster 2010-21-cadre3.jpg

IMG_4095-rec-cadre3.jpg

IMG_4102-bis-cadre3.jpg

IMG_4101-rec-cadre3.jpg

 

 

 

13/10/2010

Aster et butineurs

 

Mi-octobre, il fleurit abondamment au fond de notre jardin. Il est même envahissant.

 

C'est l'aster de la Nouvelle-Belgique (Aster novi-belgii L.).


IMG_4062-bis-cadre3.jpg

IMG_4064-rec-cadre3.jpg

C'est une espèce cultivée, à floraison automnale, qui est fréquemment subspontanée dans les décombres ou sur les rives des cours d'eau. Elle est d'origine nord-américaine, introduite en 1710.

 

La plante est plus ou moins glabre. Les feuilles sont légèrement embrassantes. Les ligules étroites sont lilas pâle, parfois blanches. Les bractées sont légèrement écartées de l'involucre.

 

Largement répandu dans toute l'Europe, les asters nord américains sont classés comme plante invasive dans plusieurs pays européens comme la France, la Suisse, l'Autriche, la Hongrie. Ils peuvent envahir des sites de grand intérêt écologique comme les zones humides. Etant donné leur forte aptitude à la multiplication végétative, ils peuvent former des populations denses et monospécifiques qui empêchent le développement de la flore indigène. La biologie et la stratégie d'invasion des asters nord américains sont très similaires à celles des solidages exotiques envahissants (Solidago canadensis and S. gigantea).

 

 

Les fleurs attirent de nombreux butineurs.

 

Cette éristale non identifiée

 

 

 

IMG_4059-rec-cadre3.jpg

 

 

Ou encore le joli syrphe à ceinture (Episyrphus balteatus).

 

IMG_4085-rec1-cadre3.jpg

 

 

aster 2010-1-cadre3.jpg

aster 2010-11-cadre3.jpg

Pour compléter:

 

http://www.alterias.be/fr/liste-des-plantes-invasives-et-...

 

10:46 Écrit par Papylou-999 dans Nature, Photographie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jardin, automne, aster, syrphe, éristale